skip to Main Content

validation des acquis de l'expérience

Vous avez acquis des connaissances et développé des compétences lors d’une précédente expérience personnelle ou professionnelle, mais pas le diplôme qui va avec ?

La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) peut vous permettre d’obtenir un diplôme ou un titre, si vous justifiez d’une expérience professionnelle d’au moins 1 an, dans le secteur de la certification souhaitée. LE LAB vous accompagne dans l’élaboration des dossiers de VAE pour les diplômes suivants :

Modéliste / Créateur de Mode

  • Enregistré au RNCP 34231 – Niveau 8 – Bachelor CAP Métiers de la Mode Option Tailleur
  • Enregistré au RNCP 12843 – Niveau 2 – Collège CAP Métiers de la Mode Option Flou
  • Enregistré au RNCP 12843 – Niveau 2 – Collège

INFORMATIONS

Le prix de votre VAE dépend du nombre d’heures requises pour la préparation du ou des dossiers. Les questions les plus communément posées ont été approfondies dans la FAQ ci-après. Vous pouvez contacter par mail ou téléphone LE LAB, Teddy se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. Suite au remplissage de votre dossier de recevabilité (cerfa N°12818*02) demandez à LE LAB un votre rendez-vous d’évaluation des besoins.

DEMANDE DE RECEVABILITÉ CERFA

DÉCOUVREZ NOTRE FAQ SUR LA VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE), a été créée par la loi de modernisation sociale du 17/01/2002. Depuis cette date, l’obtention d’une certification peut se faire sur la base de votre expérience professionnelle. C’est un peu une seconde modalité pour obtenir une certification. La VAE peut être mise en place dans le cadre d’une démarche individuelle d’un salarié, qui souhaite faire valider et reconnaître les compétences acquises dans son travail, ou même à l’initiative de l’employeur. Dans ce dernier cas, on parle d’opération collective de VAE, lorsqu’elle est proposée à plusieurs salariés d’une même entreprise.

Quel que soit votre âge et votre niveau de formation, sachez que vous pouvez vous lancer dans une démarche VAE, dès l’instant où vous justifiez d’au moins 1 an d’expérience. L’expérience doit être en rapport direct avec la certification, pour laquelle la demande est déposée.

  • les salariés du privé (en CDI ou en CDD) ou intérimaires,
  • les non salariés,
  • les agents publics (titulaires ou non),
  • les demandeurs d’emploi indemnisés ou non,
  • les candidats à un concours administratif,
  • les bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale,
  • toute personne avec ou sans qualification reconnue désirant en acquérir une, la compléter ou l’adapter afin de reprendre une activité.

La VAE est une démarche relativement simple. Néanmoins, il faut respecter sept étapes, bien précises, pour tenter de décrocher la certification souhaitée :

ÉTAPE 1 / Définissez la certification que vous souhaitez valider. Si vous avez besoin de conseils, le Centre ou le point Information Conseil de votre région, pourra vous aider. Cependant, si vous savez déjà quelle certification vous souhaitez obtenir, alors vous pouvez vous adresser directement à l’établissement de formation.

ÉTAPE 2 / Retirez votre « dossier de recevabilité » auprès de l’établissement avec lequel vous passerez votre certification :

Envoi du dossier complet au service compétent du ministère ou de l’organisme certificateur, chargé d’instruire la demande de VAE (les coordonnées sont disponibles sur les sites du certificateur ou auprès des centres de conseil sur la VAE) : une fois le formulaire complété, daté et signé, le candidat peut l’envoyer soit par voie électronique, soit par courrier postal. Dans les deux cas, il doit joindre à son envoi l’ensemble des justificatifs demandés.

Notification de la décision par le service compétent du ministère ou de l’organisme certificateur sur la demande de recevabilité à la VAE, au regard des conditions d’éligibilité définies par la loi (inscription de la certification visée au RNCP, durée des activités exercées en rapport direct avec le référentiel d’activités de la certification visée). L’absence de réponse au terme des deux mois vaut acceptation sauf dérogation expressément prévue par décret pour certaines certifications.

ÉTAPE 3 / Si votre dossier est jugé comme recevable, alors vous serez invité à une réunion d’information.

ÉTAPE 4 / Complétez ensuite votre « livret 2 ». Ce livret est nettement plus complet que le dossier de recevabilité. Le livret 2 doit comporter un descriptif détaillé de vos expériences passées et présentes… Il faut compter entre 2 et 6 mois pour élaborer ce livret.

ÉTAPE 5 / Une fois finalisé, vous pouvez déposer votre dossier complet auprès de l’autorité qui délivre la certification (se renseigner auprès du DAVA le cas échéant).

1 / Réception du dossier de validation par le service compétent du ministère ou de l’organisme chargé de délivrer la certification visée selon les modalités indiquées au candidat. Le dossier de validation est soumis à un jury qui évalue la démonstration et le niveau des acquis du candidat ainsi que leur liaison avec les référentiels d’activités et de compétences de la certification visée.

2 / En cas de mise en situation réelle (en entreprise) ou reconstituée (plateau technique d’un centre de formation), le jury évalue notamment les méthodes et gestes techniques utilisés par le candidat.

3 / L’entretien permet au jury de vérifier l’authenticité des informations mentionnées dans le dossier de validation, le niveau de maîtrise de l’ensemble des compétences requises par les référentiels de compétences et d’évaluation de la certification et de demander d’éventuelles informations complémentaires sur la pratique du candidat afin de pouvoir délibérer.

Le jury se prononce sur :

La validation totale lorsque toutes les conditions sont réunies. Le jury propose alors l’attribution de la certification. La certification ainsi obtenue est la même que celle obtenue par les autres voies d’accès existantes (formation initiale dont apprentissage, formation continue)

la validation partielle qui permet d’obtenir un ou plusieurs certificats de compétences professionnelles. Le jury précise dans ce cas la nature des compétences, des aptitudes et des connaissances devant faire l’objet d’un contrôle complémentaire

le refus de validation lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances ne sont pas remplies.

Le jury est composé de représentants qualifiés de la profession dont relève la certification visée, avec le souci d’assurer une représentation équilibrée des hommes et des femmes.

La VAE présente de nombreux avantages :

  • La démarche VAE n’est pas très coûteuse. D’ailleurs, dans la majorité des cas, l’accompagnement peut être entièrement pris en charge.
  • Vous pouvez tout à fait continuer à travailler à côté afin de toucher votre salaire. – Organisez-vous à votre propre rythme sur une durée de 5 ans maximum.
  • Bénéficiez d’un congé pour validation des acquis de l’expérience. La durée de ce congé est de 24 heures maximum (l’équivalent de trois jours de travail), et il peut être pris en une seule fois ou de manière fractionnée.

La VAE peut présenter également quelques inconvénients :

  • Le processus peut être assez long. Il faut donc bien s’organiser.
  • Vous ne pouvez déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à 3 demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année.

Mail
lelab@teddyparra.com

Téléphone
+33 6 87 24 52 59

Atelier Paris
6, rue Gobert
75011 Paris

Atelier 77
5, rue de la Saussaie
77250 Moret sur Loing

Back To Top